Un service pour qui ?

Vous êtes soignants ou vous faites partie de la famille (enfant, conjoint, parent) d’un soignant au sens large ( infirmier.e, médecin, aide soignate, brancardier etc..) et vous souhaitez vous adresser rapidement à un thérapeute bénévole par téléphone ou en visioconférence ?

Laissez-nous vos coordonnées, problématique et disponibiltés

Nos séances sos-soutienpsy sont gratuites et limitées dans le temps et sont faites à distance, elles ne pourront pas se substituer totalement à des séances physiques, une fois la situation revenue à la normale. Nous essayerons donc dans la mesure du possible de vous mettre en relation avec des thérapeutes de votre région pour pouvoir maintenir le lien.

Soignants

Vous êtes les plus sollicités et les plus exposés dans cette situation de crise. Votre dévouement envers les malades peut susciter un besoin d’accompagnement psychologique. Seulement nous nous sommes rendus aussi compte que votre famille (enfants, conjoint, parents) s’inquiète pour vous et peut aussi avoir besoin de ce soutien psychologique. A SOS-soutienpsy, des thérapeutes spécialisés dans les domaines de la psychologie et des médecines douces  (Hypnose, sophrologie) sont là bénévolement pour transmettre à vous et votre famille entière nos expertises et nos outils de gestion de stress et de relaxation.

Témoignages de soignants et de leurs familles

L’oeil du psychologue par Isabelle Duvernois, psychologue spécialiste des problématiques conjugales, parentales et familiales ainsi que des questions d’anxiété, de dépression et de stress professionnel

Il y a environ une semaine – qui parait une éternité tant nos modalités de vie ont depuis fluctué – un discours présidentiel ordonnait le confinement général de la population française pour endiguer la propagation d’un dangereux virus éminemment contagieux. Cette annonce prévisible suivait les mesures prises par d’autres pays quelques semaines auparavant. Aujourd’hui, un tiers de la population mondiale est confiné au même moment. Une situation aussi incroyable qu’inquiétante.

Il est normal qu’un tel bouleversement du réel perturbe le psychisme et engendre une kyrielle d’émotions négatives qui vont de la peur, à la tristesse, en passant par la colère. Nous sommes en présence d’un danger avéré, potentiellement traumatisant. Selon le niveau subjectif de dangerosité qu’il représente pour chacun d’un point de vue sanitaire, économique et personnel, son impact psychologique peut varier. Enfants, jeunes adultes, personnes âgés, en bonne santé, fragiles, sujets à l’anxiété ou la dépression, seuls, récemment en couple, mariés, parents, salariés, indépendants, soignants, caissiers, pharmaciens, médecins, vivant en ville, à la campagne, avec des ressources, sans domicile fixe … Chaque situation convoque des possibilités singulières d’intégrer la réalité.

Lire la suite

De multiples mécanismes de défense peuvent se déployer allant du déni de la réalité menaçante : «toutes ces histoires pour ce qui est juste un peu plus qu’une grippe», à du contrôle obsessionnel de ses comportements (organisation, précaution … ), de l’intellectualisation pour mettre à distance en invoquant Foucault, Hobbes ou La Peste de Camus voire de l’humour parfois très noir … Ces mécanismes, que je détaillerai plus tard, sont une même tentative de faire diminuer l’anxiété, plus ou moins importante selon chacun, que suscite cette nouvelle réalité. Dans le cas où ils n’y parviendraient pas suffisamment, des symptômes peuvent se développer tels que des troubles du sommeil, de l’appétit, de l’humeur, des phobies… De multiples mécanismes de défense peuvent se déployer allant du déni de la réalité menaçante : «toutes ces histoires pour ce qui est juste un peu plus qu’une grippe», à du contrôle obsessionnel de ses comportements (organisation, précaution … ), de l’intellectualisation pour mettre à distance en invoquant Foucault, Hobbes ou La Peste de Camus voire de l’humour parfois très noir … Ces mécanismes, que je détaillerai plus tard, sont une même tentative de faire diminuer l’anxiété, plus ou moins importante selon chacun, que suscite cette nouvelle réalité. Dans le cas où ils n’y parviendraient pas suffisamment, des symptômes peuvent se développer tels que des troubles du sommeil, de l’appétit, de l’humeur, des phobies… Il est important d’y être vigilant, et de savoir, le cas échéant, solliciter une aide psychologique adaptée.

L’intelligence c’est la faculté d’adaptation 

a conclut de ses travaux le célèbre biologiste et psychologue Jean Piaget. Les espèces ont développé l’instinct que leur survie dépendait de leur adaptation aux changements d’environnement. Les bouleversements actuels sont l’occasion pour l’être humain de faire la preuve de son intelligence. 

L’oeil de l’hypnothérapeute, Eve-Elisabeth Martin, hypnothérapeute et enseignante en Programmation Neuro Linguistique

Vivre dans un contexte d’épidémie n’est évidemment pas neutre d’un point de vue psychique. Une épidémie mondiale est loin d’être un événement anodin, c’est un raz-de-marée émotionnel qui nous confronte directement à la mort, ou du moins à une menace de mort. Le confinement est largement salué, ceci étant l’isolement demeure une expérience potentiellement traumatisante. Après quelques jours de confinement, j’observe déjà chez mes clients des manifestations variées telles qu’une fatigue émotionnelle, des troubles du sommeil, des angoisses concernant l’avenir mais aussi des troubles de l’humeur, la terreur de tomber malade….
Cette situation nouvelle est très anxiogène, l’ennemi est invisible et entraîne des changements d’habitudes obligatoires. Il est déstabilisant de perdre une partie de ses repères habituels… Potentiellement, cette situation épidémique peut affecter la santé mentale de tout le monde. Chacun doit inventer sa propre façon de réagir en fonction de son exposition, de ses expériences précédentes face à des événements stressants, de sa santé physique, de son âge…
Dans les périodes de stress intense, l’hypnose est une solution particulièrement satisfaisante pour aider à surmonter ces répercussions sur le mental.
Souvent on me demande à partir de quel moment l’hypnose doit intervenir dans ce contexte de pandémie. La réponse est très simple, que l’on soit directement concerné par l’épidémie ou non, dès lors qu’on se sent vulnérable émotionnellement, l’hypnose devient une solution simple et efficace pour se délester de la charge émotionnelle négative et aller vers la libération de l’esprit des pensées anxiogènes. Il est très important de noter que Les séances ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire.

Lire la suite

L’angoisse est une grande tête de chapitre dans laquelle il y le stress, la crise de panique, les phobies. Ces manifestations prennent racine dans l’inconscient alors évidemment les méthodes les plus efficaces sont celles qui s’adresse à cette partie-là. Les angoisses et les phobies sont souvent des réactions inconscientes à une expérience du passé marquantes. L’hypnose permet de prendre le contrôle de ses pensées, de ses émotions et de ses sensations afin renforcer le sentiment de sécurité intérieure. A chaque moment la personne garde le contrôle.
L’hypnose associée à la PNL permet aussi de retrouver l’origine de l’angoisse et d’apprendre à la gérer.
Il est possible aussi d’aller visiter cette peur, d’apprendre à la connaître, de s’en faire une amie parce qu’en définitive elle avait une intention positive pour la personne. Par exemple la partie inconsciente a pu concevoir que cette peur était utile parce qu’elle vous maintenait en sécurité. A l’instant T, l’intérêt est d’aller négocier avec la partie inconsciente pour qu’elle comprenne que maintenant vous ne souhaitez plus cette peur, qu’à la place vous avez besoin de confiance ou de sécurité.
L’hypnose met le corps dans un état de relaxation en ralentissant le rythme cardiaque et en éloignant toute tension corporelle, la personne sous hypnose pourra alors s’autoriser à respirer de manière plus profonde et comme chacun sait il s’agit d’un remède efficace contre le stress. La personne développe alors des pensées positives et rationnelle qui chasseront les pensées négatives et anxieuse. L’hypnose permet de lutter inconsciemment contre ce qui le paralyse.

Qu’est ce que l’hypnose?

Peut-être connaissez-vous déjà l’hypnose de spectacle où l’hypnotiseur vous dit “Dors”!. Il existe plusieurs types d’hypnose l’auto-hypnose, l’hypnose Ericksonienne, l’hypnose spirituelle etc…
Pour ma part, je pratique principalement l’hypnose Ericksonienne à laquelle j’associe la Programmation Neuro Linguistique (PNL). Toutes les deux sont des outils appartenant aux thérapies brèves.
L’hypnose et la PNL sont des thérapies puissante orientée vers les solutions. Il n’est pas forcément nécessaire d’analyser, ni d’expliquer le passé pour améliorer les choses. Le thérapeute souhaite avant tout vous guider sur le
chemin de la solution la plus appropriée pour que vous vous sentiez mieux, que vous éprouviez un soulagement dans le présent et aussi le futur…
Particulièrement respectueuse de la personne, l’hypnose Ericksonienne amène l’individu à sa propre réalité intérieure parce que chaque personne est considérée comme un être unique dans tout ce qu’elle vit. Grâce à la PNL, le thérapeute capte de l’information afin d’être au plus près de la réalité de la personne, de ce qu’elle vit et comment elle le vit : il est dans “l’écoute active” de son client. Il adopte un langage qui permet rapidement à la personne ressentir un lâcher-prise.
L’hypnose est un état modifié de conscience, c’est un état naturel que nous possédons tous. Par exemple, lorsque nous regardons fixement la télévision ou lorsque nous lisons, et que l’on se rend compte que l’on a perdu le fil … nous étions dans un état hypnotique, tout simplement. Le thérapeute va provoquer cet état naturel afin de générer un état d’hyper conscience.
Comme un accompagnateur, le thérapeute va pouvoir amener la personne a s’autoriser de passer d’un « état ordinaire de conscience » à un « état modifié de conscience », appelé “’état hypnotique”, facilitateur de changements.
Vous serez « comme » très concentrée sur vous, parfaitement conscient de toutes les paroles qui sont dites cependant, sans que vous vous en rendiez forcement compte, la partie inconsciente est réceptive aux suggestions qui vont dans le sens de votre bien-être.
L’objectif de l’état hypnotique est de permettre à l’individu d’accéder à son réservoir de ressources inconscientes et illimitées ainsi qu’à ses immenses capacités de changement et d’apprentissage. Le thérapeute est comme un artisan très très spécialisé qui met en œuvre un certain nombre de techniques cependant c’est à la personne accompagnée qui a la volonté d’être à l’actrice de son changement.

Suis-je réceptif?

“Oui! tout le monde est hypnotisable” répond Eve-Elisabet Martin, “le talent de l’hypnothérapeute est de trouver la bonne manière de vous accompagner. On pourrait comparer l’hypnose au cinéma. Est-ce que tout le monde est réceptif au cinéma ? la réponse est oui pourtant certains “rentreront” davantage dans les films de fiction et d’autres davantage dans les comédies romantiques. Entre professionnels on dit qu’il n’y a pas de mauvais « sujets » il n’y a que des mauvais hypnotiseurs.

Prendre contact